La société civile africaine a toujours été très active dans les événements politiques et sociaux de nos différents pays. Elle a également été à l’avant-garde de beaucoup de combats notamment sur les droits humains, l’éducation, les droits de la femme… L’arrivée d’Internet et surtout du web 2.0 qui devait être une opportunité, a bouleversé leur mode de fonctionnement. Des citoyens profitent de ces canaux d’expression pour faire montre d’engagement sur différentes cause et cela a semblé se faire au détriment des organisations “traditionnelles” de la société civile.

L’arrivée du digital en Afrique est donc devenu un véritable atout pour les africains. Cet outil permet à la jeunesse africaine d’exercer un contrôle et un engagement citoyen à travers les canaux de la communication digitale. Ils ont des blogs, ils utilisent les réseaux sociaux pour faire entendre leur voix et faire passer leur message. D’autres créent des médias ou projets collaboratifs afin de construire une communauté autour d’un sujet spécifique. A côté des acteurs de l'information de la société civile, d'autres ont initié d'innovants projets de "maker". Les fablabs, les espaces de coworking et d'engagement citoyen, les tiers-lieux et autres espaces d'idéations, de créations, d'accélération et de production. 

Il devient donc nécessaire de créer des synergies d’actions pour permettre à toutes ces initiatives d’être plus efficaces au profit des causes qu’elles défendent. Il faut les doter des outils qui les aideront à mieux promouvoir leurs causes auprès des masses mais également à atteindre plus rapidement leur coeur de cible.

 

Dans ce contexte, Africtivistes en partenariat avec le Staley School of leadership de Kansas State University et Irex organisent une série de Youth Civic Engagement Workshop de mars 2019 au à mars 2020 en Afrique de l'Ouest pour aider ces femmes et cette jeunesse engagées à être mieux outillées dans la construction et la pérennisation de leur communauté respective.

Objectifs:

  • Créer une nouvelle génération de citoyens engagés afin de booster la société civile en Afrique.
  • Renforcer les capacités des participants afin de consolider l'engagement citoyen dans nos communautés respectives pour les rendre pérennes et efficientes.
  • Développer des aptitudes au leadership et à l’engagement citoyen pour faire face aux challenges civiques que proposent la société.

Cible :

Pour ces workshop, Africitivistes cible des jeunes de 18 à 35 ans qui sont dans des associations qui font du social, des Ong, des Non Profit Organisations et des universitaires.

  • Des jeunes qui ont déjà une expérience au sein de leur communauté dans l’engagement citoyen à travers des activités sociales, humanitaires et civiques.
  • Des jeunes qui travaillent pour des ONG et Organisations non profit prendront aussi part au workshop.
  • Les universitaires et étudiants en recherche sont la dernière cible pour le workshop.