Africa Month of Justice : Programme de 5 grandes initiatives pour la Justice en Afrique.

Qu’est ce que Local Initiative for Justice ?

Local Initiative for Justice est un programme d’atelier et de workshop pour les acteurs de la société civile sur les questions liées à la justice en Afrique. Ce programme est destiné aux membres de Africtivistes, aux organisations de la société civile partenaires et aux associations de jeunes. Ils sont invités à proposer des projets d'activités autour des questions de justice en Afrique. Les propositions d’activités locales doivent faire la promotion des instruments légaux et de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.

Tous les projets doivent avoir une dynamique communautaire, une approche citoyenne et non institutionnelle, une dimension numérique dans la stratégie de communication et un budget ne dépassant pas $2000. Les porteurs de projets seront appuyés par les équipes Africtivistes de leur pays respectif. $200 du budget doit être exclusivement réservé pour la connectivité et la diffusion en ligne de l’activité afin d’alimenter le fil de la campagne. Chaque session doit recevoir au minimum 30 participants.

Objectifs : 

Le projet vise à mettre en place un cadre de dialogue, d’échange, de discussion et de débat autour des problématiques de droits de l’homme et des peuples.

  • 5 local initiative for Justice sont organisés
  • Une communauté d’intérêt d’au moins 150 acteurs est créé
  • 5 rapports d’activités sont publiés dans l’espace dédié sur le site de Africtivistes
  • Une série de discussions et débats autours de la commission africaine des Droits et de l'Homme et des Peuples est lancée

 

Le projet :

"La Commission Africaine des droits de l’Homme et des Peuples a fait l’objet de nombreuses critiques au cours de son existence. L’influence du politique a souvent remis en question le travail de cet organe jugé peu indépendant. Toutefois, malgré l’entrée en vigueur du Protocole créant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples en 2004, la Commission africaine continue à être le principal organe du système africain des droits de l’homme. Les conditions de saisine très restrictives devant la Cour africaine ne permettent pas aux victimes de faire valoir leurs droits devant cet organe. D’ailleurs, afin de mieux remplir sa mission de protection, la Commission africaine, a au cours de son existence assoupli ses procédures, améliorant ainsi, sa saisine et sa capacité d’action. "
Nisrine Eba Nguema, La Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et sa mission de protection des droits de l’homme

Créée pour aider les citoyens en faisant la promotion des droit de l’homme et des peuples et assurer leur protection en Afrique, la Commission est aujourd’hui méconnue des populations pour lesquelles, elle déroule ses missions.

À travers ce projet, Africtivistes veut aider les populations à comprendre davantage les missions, rôles et le travail de la Commission. Des activités vont impliquer plus de 150 personnes à travers 5 pays avec la participation d’éminents experts juristes et militants des droits de l’homme. Avec notre partenaire AFRO/OSIWA, Africtivistes finance les différentes activités proposées et sélectionnées. Les participants que nous recherchons doivent exprimer une volonté à devenir des militants des droits de l’homme et/où sont des acteurs engagés de la société civile (membre actif d’organisation, d’association ou de mouvement citoyen). Ils doivent savoir utiliser internet, disposer d’une adresse de messagerie électronique, être inscrit sur un réseau social, savoir utiliser un ordinateur et un smartphone (sous android ou iOs). 

 

Déroulement :

Le programme Local Initiative for Justice se décompose en 5 grandes sessions. Les sessions se tiendront successivement dans les différents pays dont les projets seront sélectionnés.

Chaque session sera décomposée en deux phases :

  • Code4Justice : Un Workshop training sur un sujet de droits de l’homme
  • Justice Academy : Une session théorique et partage avec des experts en Justice

 

Candidature :

L’appel à projets est ouvert du 20 mai au 20 juin 2019.

 

Comment déposer sa candidature :

Pour déposer votre projet, vous devez cliquer sur ce lien, remplir le formulaire de candidature en ligne et fournir les éléments de candidature demandés. Aucun frais de participation ou de candidature n’est demandé aux candidats. Le programme est entièrement gratuit et il est entièrement financé si votre projet est sélectionnés.

 

Les critères de sélection :

Toutes les candidatures passent par un processus de sélection. Les projets soumis seront examinés selon les profils et les activités proposées par les postulants.

 

Les participants doivent remplir les conditions suivantes :

  • être une association, organisation citoyenne ou membre d’une organisation ou association ;
  • travailler sur des questions de justice social, de droit de l’homme …
  • avoir accès à internet;
  • résider dans le pays qui doit abriter la session;
  • être conscient des enjeux des sujets de justice;
  • connaître la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples;
  • faire preuve de motivation, de la prise en compte d’une dynamique de réseau.

 

Sélection :

Après la sélection, les candidats retenus seront informés par courriel. Ils doivent confirmer à nouveau leur participation pour recevoir l’agenda et les informations complémentaires pour leur participation au programme. 

Pour toute question complémentaire, vous pouvez adresser un mail à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.