#Article59

La Constitution de la République du Togo adoptée par référendum le 27 septembre 1992 puis modifiée le 31 décembre 2002 par l’Assemblée Nationale totalement acquise au pouvoir ne limite plus le mandat présidentiel. En son article 59 du titre 4 traitant du Pouvoir Exécutif, il est écrit : « Le président de la République est élu au suffrage universel direct et secret pour un mandat de cinq (05) ans. Il est rééligible. Le Président de la République reste en fonction jusqu'à la prise de fonction effective de son successeur élu.  »

 

 

Les activistes et blogueurs togolais, soutenus par la Ligue africaine des blogueurs et activistes pour la démocratie, initient la campagne e-démocratie #Article59. Cette campagne est citoyenne et n'engage aucun parti politique.

 

Nous, Africtivistes, accompagnons #Article59 pour inviter le Président Faure Gnassingbé, le gouvernement ainsi que l'Assemblée Nationale du Togo à mettre en œuvre les réformes institutionnelles et constitutionnelles afin de limiter le nombre de mandats du Président à deux et de restaurer le scrutin uninominal à deux tours.

 

La société civile togolaise et les jeunes togolais ne veulent plus d'un président éligible à vie avec au surplus des élections non transparentes. Nous invitons tous les jeunes togolais, tous les Africains à soutenir l'initiative #Article59 pour la consolidation des efforts de démocratie en République Togolaise.

 

 

 

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux avec le mot-clic (hashtag) #Article59.