Plusieurs initiatives locales, citoyennes ou institutionnelles pour la promotion et l’ouverture des données ont été lancées dans plusieurs pays en Afrique Francophone. Par manque d’interface unique et de répertoire, il est souvent difficile d’être au courant de l’existence de certains sites web dédiés ou d’activités réalisées ou en cours de réalisation. Un défaut de communication orienté limite aussi l’exploitation des jeux de données par les médias locaux et autres cibles indiquées.


Dans notre proposition, nous mettrons en place une plateforme africaine dénommée www.data.africa afin de documenter toutes les initiatives et tous les projets existants. Elle sera aussi l’interface pour agréger les derniers contenus publiés à travers les projets nationaux. Elle servira de base de données mais surtout d’un excellent outil pour communiquer sur les projets portés par les différents membres et acteurs de la communauté.

La plateforme www.data.africa se veut à la fois un lieu de rencontre et un outil au service des initiatives civiques pour favoriser l’ouverture des données et leur exploitation par les initiatives sociales.

Les activistes et les organisations intéressées par la collecte, le traitement et la gestion de données dans la zone francophone du continent africain ont compris qu'ils ne disposaient pas des moyens adéquats pour maintenir le contact et optimiser leurs efforts grâce à l'échange d'expériences. Cette plateforme, www.data.africa, se veut un espace d’échange. Cet espace est appelé à être une interface unique pour tous ces projets régionaux.

La plate-forme sera en premier lieu un répertoire d'initiatives, d'organisations et d'activités développées dans le domaine des données ouvertes en Afrique francophone. Ce sera un espace de référence pour l’ensemble des mouvements de plaintes concernant les données ouvertes africaines, mais également un outil utile pour les groupes partageant les mêmes objectifs dans d’autres parties du monde. À travers cette plate-forme, la communauté des activistes du numérique aura une autre façon de s’associer à des groupes partageant des visions similaires dans le reste du monde.

Dans un autre sens, cet espace de réunion est également une porte ouverte à d’autres collectifs et organisations de la société civile qui peuvent «tirer parti» des données ouvertes. Des entreprises à vocation sociale aux mouvements sociaux peuvent prendre une part de transformation sociale de la disponibilité de telles données.

En résumé, www.data.africa est un lieu de rencontre pour les initiatives de données ouvertes africaines, avec des initiatives similaires dans d'autres régions du monde et avec d'autres types d'organisations pouvant tirer parti de cette disponibilité des données. D'autre part, c'est aussi une vitrine et une source d'informations dont la société peut tirer pleinement parti.

La pertinence d'une plate-forme comme www.data.africa est déterminée par la certitude que l'absence d'une interface unique et un répertoire complet de ces initiatives, il est souvent difficile d'être au courant de l'existence de certains sites web ou des activités en cours de développement ou de projection dans le domaine des données ouvertes. Ces difficultés à communiquer ces limites initiatives, alors que l'exploitation des jeux de données par les médias locaux et d'autres acteurs ou qui pourraient être intéressés à travailler avec ces informations de différentes approches.

La plateforme www.data.africa servira à documenter toutes les initiatives et projets existants. Et en même temps, il sera l'interface pour ajouter le dernier contenu publié par des projets nationaux. Il servira de base de données, mais aussi comme un excellent outil pour communiquer sur les projets réalisés par divers membres et les parties prenantes de la communauté des données ouvertes.