A l’issue de l’appel à projets Local Initiative for Justice II de AFRICTIVISTES, plus de 30 candidatures ont été enregistrées. Le choix a été difficile vu la pertinence des projets présentés. Après un processus de sélection très rigoureux, cinq dossiers ont été finalement retenus. Ainsi, une allocation sera versée à chacune des entités bénéficiaires pour organiser des activités, du 16 Mars au 17 Avril, dans leur pays respectif. Ces projets abordent des questions liées à la justice ; mais aussi ils traitent du rôle et des mécanismes de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP). 

Nous avons le plaisir de vous présenter ci-dessous la liste des projets retenus pour le programme Local Initiative for Justice 2:  

  • Bénin:

Structure: Voix et Actions Citoyennes

Thème proposé: Workshop sur les mécanismes de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) à l’épreuve des restrictions de l’espace civique à l’ère du numérique.

 

  • Guinée Conakry (Conakry):

Structure: Association des Blogueurs de Guinée - ABLOGUI

Thème proposé: Rendre justice aux victimes de répression en Guinée à travers la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) et ses instruments de saisine.

 

  • Guinée Conakry (Labé):

Structure: Association Villageois 2.0

Thème proposé: Tribune d’expression des droits l’homme et du citoyen: Quels défis relever pour la protection des droits de l’homme dans nos communautés? ».

 

  • Niger:

 Structure: Centre d'Éducation aux Droits de 'l'Homme et des Peuples (CEDHOP)

Thème proposé: Le mécanisme de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP): Une vue de l’extérieur.

 

  • République Centrafrique:

Structure: Association des Blogueurs Centrafricains (ABCA)

Thème proposé: Droit et extrémisme violent : Quels enjeux pour la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples (CADHP)?

 

Pour rappel, «Local Initiative for Justice» est un programme d’atelier pour les acteurs de la société civile sur les questions liées à la justice et aux droits humains en Afrique. Il vise à mettre en place un cadre de dialogue, d’échange, de discussion et de débat autour des problématiques de droits de l’Homme et des peuples. Pour mener à bien ce programme, les Etats, gouvernements et autres institutions étatiques sont invités à participer et appuyer ces initiatives afin d’aider à garantir l’indépendance et l’intégrité de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP).

Ce programme est destiné particulièrement aux membres de Africtivistes, aux organisations de la société civile partenaire et aux associations de jeunes. Ils sont invités à proposer des projets d'activités autour des questions de justice en Afrique. Les propositions d’activités locales doivent faire la promotion des instruments légaux et de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.

Tous les projets doivent avoir une dynamique communautaire, une approche citoyenne et non institutionnelle, une dimension numérique dans la stratégie de communication et un budget ne dépassant pas $2000. Les porteurs de projets seront appuyés par les équipes Africtivistes de leur pays respectif. $200 du budget doit être exclusivement réservé pour la connectivité et la diffusion en ligne de l’activité afin d’alimenter le fil de la campagne #CADHP4Africans. Chaque session doit recevoir au minimum 30 participants.