Plusieurs initiatives locales, citoyennes ou institutionnelles pour la promotion et l’ouverture des données ont été lancées dans plusieurs pays en Afrique Francophone. Par manque d’interface unique et de répertoire, il est souvent difficile d’être au courant de l’existence de certains sites web dédiés ou d’activités réalisées ou en cours de réalisation. Un défaut de communication orienté limite aussi l’exploitation des jeux de données par les médias locaux et autres cibles indiquées.

Dans notre proposition, nous mettrons en place une plateforme africaine dénommée data.africa afin de documenter toutes les initiatives et tous les projets existants. Elle sera aussi l’interface pour agréger les derniers contenus publiés à travers les projets nationaux. Elle servira de base de données mais surtout d’un excellent outil pour communiquer sur les projets portés par les différents membres et acteurs de la communauté.