Soutien aux activistes sénégalais du Front du NON

Non, non et 15 fois non ! De ce référendum, nous ne voulons pas.

En effet, organiser dans la précipitation un référendum coûteux, portant sur des points encore indéfinis, incompris et dont la pertinence nous parait discutable ne nous semble pas pertinent.

 

Il nous semblerait donc plus judicieux que ce référendum soit couplé aux prochaines législatives de 2017.

Nous croyons, que l’engagement et la vérité — valeurs nobles sous nos cieux— forgent l’admiration, imposent le respect mais surtout sont garants, quand ils viennent de leadeurs politiques, de stabilité et de développement.

Pour toutes ces raisons, nous :

  • Apportons notre soutien aux activistes sénégalais du Front du NON

  • Demandons à l’Etat une large concertation entre tous les acteurs de la vie politique et sociale du pays sur les points objets du référendum

  • A défaut d’annulation pure et simple du référendum, son couplage aux prochaines élections législatives.